Blog de con-vulsion
Un sourire, une odeur familiere qui me chatouille le bras. Le mal c'est comme les plats chinois, on s'y fait ou pas. Sauf quand on est chinois, là on a pas le choix.


[ Fermer cette fenêtre ]